Couture

Duo de robes à volants

Dans un précédent article, j’avais évoqué à demi-mots mon addiction aux magazines de couture… Et bien nous sommes en plein dedans !

417_683_-_hors-serie_couture_modes_travaux_un_esprit_chic_et_relax

Depuis quelques années maintenant (2016 il me semble), Modes&Travaux édite régulièrement des hors-séries couture, dont certains en collaboration avec des marques bien connues (Anne Kerdilès, Artesane,…). Le dernier en date est une collaboration avec Super Bison et comment vous dire que… j’ai envie de réaliser tous les modèles ! Pour info, la créatrice présente ce magazine dans une vidéo sur YouTube : CLIC-CLIC.

Alors d’accord, je disais la même chose des autres éditions, que je collectionne depuis le début, bien rangées dans ma patronthèque. Mais ici, il s’agit d’un numéro « duo mère-fille » : les modèles femmes sont déclinés dans une version fille, de la taille 8 ans à la taille 12 ans. Poupinette ayant déjà 11 ans (et des goûts vestimentaires qui s’affirment de plus en plus, en s’éloignant des miens), pas de procrastination possible cette fois : si je veux nous coudre un duo à sa taille, je suis obligée de coudre rapidement.

Ah bon ? On parle de couture rapide ? Pour moi, cela signifie : jersey + surjeteuse ! Ca tombe bien, j’ai un superbe coupon de 3 mètres jersey milano framboise dans le stash, acheté chez Les Coupons de Saint-Pierre. Et les modèles proposés sont en maille (jersey, sweat, …).

Les robes

Je feuillette le magazine avec Poupinette et nous tombons d’accord sur la robe à volants pour elle (et donc la « robe sport chic » pour moi, en version femme).

Robe_Fille         Robe_Femme

Il s’agit de robes relativement simples, la petite originalité est donc le fameux volant, arrondi dans le dos et qui revient des deux côtés du buste. Le volant, c’est très « tendance en c’moment » comme dirait Cristina. Et puis le jersey, ça a un petit côté confortable… Pour nous, c’est le combo gagnant. Le modèle est proposé en sweat mais mon jersey milano a une belle tenue, je me dis que ça va le faire.

La difficulté annoncée est de [voir magazine]. Je dirais que si vous avez déjà cousu du jersey, ou si vous disposez d’une surjeteuse, le montage est vraiment très simple.

C’est parti !

Le métrage pour la robe t.12 ans est de 1,30M et pour la version femme en t.46 est de 2M. Je suis confiante : le tout rentrera dans mon coupon de 3M, j’étais une championne de Tétris à l’époque #ceuxquisaventsavent

Effectivement, pas de problème pour caser les deux patrons dans mon coupon. J’ai d’ailleurs préférer couper les deux robes directement, afin de m’assurer du placement des pièces et d’être certaine de disposer de suffisamment de tissu.

En ce qui concerne l’assemblage, je n’ai eu aucun problème pour la robe enfant. Les instructions sont hyper claires, et les pièces s’emboîtent parfaitement. Pour ma part, j’ai juste modifié l’ordre des étapes pour le montage de la bande d’encolure : j’ai assemblé la bande à l’encolure après avoir assemblé les dos et devants, histoire d’avoir moins de « matière » à déplacer si je l’avais fait à la fin (avec les manches, toussa toussa…). Et autre petite modification : pour les ourlets des manches, j’ai préféré les réaliser en dernier lieu, plutôt que de piquer l’ourlet avant que la manche ne soit fermée. C’est une question de goût personnel tout simplement. Poupinette est ravie de sa robe et l’a déjà portée plusieurs fois !

IMG_1533

Robe fille t.12 ans

 

Pour la robe femme, ça a aussi été relativement rapide à coudre à 2-3 choses près :

Le volant pour la version femme n’est pas froncé mais comporte des plis plats (et un pli creux) au milieu. Personnellement, j’aurais préféré qu’il soit froncé (ou découpé en « escargot » comme dans la version fille, désolée, je ne connais pas le terme technique pour cette manière de découper mais je pense que vous voyez ce que je veux dire). Les plis plats créent beaucoup de « matière », et ma surjeteuse a sauté quelques points lors de l’assemblage (et pourtant, j’ai une Bernina de compèt’ !). Un pli plat, c’est 4 épaisseurs, + le devant + le dos => ça fait un peu beaucoup ! Bon, rien de dramatique non plus, un petit coup de décout-vite et un nouveau passage à la surjeteuse et hop, c’était nickel. Par contre, je pense que ça aurait pu poser vraiment problème si j’avais utilisé un molleton épais et non mon jersey milano.

Un autre petit souci sur la version femme : j’ai eu un décalage pour les repères sur les côtés-devant, lors de l’assemblage avec le volant et le dos. Il est possible que ce soit une erreur de ma part, je vérifierai sur le patron si je fais une 2ème version par la suite.

La bande d’encolure est un peu trop longue. Par flemme, je n’ai pas décousu et j’ai laissé comme ça mais pour une prochaine version, je mesurerai l’encolure que je multiplierai par 0,8 ou 0,9 suivant l’élasticité de mon tissu.

Enfin, et c’est juste une question de goût personnel, je ne suis pas hyper fan de la bande rapportée du bas style « sweatshirt ». Je ne trouve pas ça hyper flatteur sur moi, et l’effet « resserré dans le bas » donne un peu l’impression que je l’ai mal cousue, comme s’il y avait des faux-plis alors que ce n’est pas du tout le cas. Pour que la robe colle vraiment à mon style, je devrais découdre cette bande et refaire un ourlet… Un jour peut-être…

Verdict ?

Poupinette est fan de sa robe, qui a un petit côté « sport » avec la bande d’ourlet du bas. Elle la porte avec des baskets ou des bottes, et le jersey milano la rend hyper confortable.

Ma version est hyper confortable, j’aime bien le volant et je suis quand même satisfaite de ma robe malgré les quelques remarques émises ci-dessus.

Un très chouette duo mère-fille en somme !

upload_medium2

Duo de robes « mère-fille »

 

Résumé

Difficulté : je dirais facile si l’on a déjà cousu du jersey ou du sweat. Il ne faut pas avoir peur, choisir un tissu qui se travaille facilement (le jersey milano des Coupons de Saint-Pierre est vraiment top !) et prendre son temps. Pour les couturières aguerries, c’est easy !

Coût : magazine comprenant 12 patrons : 8,90€ soit 0,75€/patron + 3M de jersey Milano des Coupons de Saint-Pierre : 15€. Cela revient donc à environ 16,50€ pour deux robes !

Temps : assez rapide, j’ai fractionné ma couture donc je n’ai pas comptabilisé mais je dirais environ 3-4 heures au total pour décalquer + couper + coudre les deux robes avec la surjeteuse.

Techniques : coudre du jersey, faire un ourlet à l’aiguille double, réaliser des plis plats et creux.

Avis : +++

 

A bientôt pour une nouvelle réalisation…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s