Couture

Chemise « Rue des Francs-Bourgeois »

Pour fêter la nouvelle année, nous sommes partis quelques jours à Lille…

J’adore cette ville et lorsque j’ai l’occasion d’y aller, je ne manque jamais de passer faire un tour dans une charmante boutique de la Rue Basse… Hé oui, je parle de La Droguerie bien sûr !

Rien que l’ambiance de la boutique me ravi, ces modèles qui pendent au plafond, de la laine partout, des bocaux remplis de boutons, de perles, … Tout dans cet endroit me met en joie !

Évidemment, je ne repars jamais les mains vides. Cette fois, j’ai craqué sur un patron de couture. Le modèle était exposé, je suis passée devant et… je suis littéralement tombée amoureuse de cette chemise ! Il s’agit du patron de la chemise « Rue des Francs-Bourgeois ». Elle était présentée dans le fameux tissu Reine de carreau. Et je dois avouer que je n’ai pas trop hésité à acheter le patron ainsi que le métrage de tissu correspondant, sur les conseils avisés de l’Homme et de Poupinette qui m’avaient accompagnée.

Par contre, étant donné le prix du tissu 26€/mètre, il était impossible que je me lance directement sans faire de toile. Quelle chance, nous allions justement faire un petit tour à Wazemmes le lendemain matin (passage obligé à la Lainière de Wazemmes lorsque je viens à Lille) et c’était justement jour de marché ! Il y avais une échoppe de tissu, et je suis tombée sur un joli coton bleu avec un imprimé fleuri, dans le style Liberty mais pour seulement 5€/mètre ! Je n’ai pas hésité une seconde, j’en ai pris 1,50m (et là, je me dis que j’aurais du en prendre plus !!).

IMG_1745

La réalisation

Je n’ai pas rencontré de difficulté majeure, les explications sont succinctes mais suffisantes si l’on a déjà cousu une chemise, d’autant qu’il n’y a pas les traditionnels « points techniques » liés à la chemise : pas de col avec pied de col, pas de fente indéchirable ni de fente capucin aux poignets… La seule partie plus « délicate » est la pose du volant sur l’encolure et la patte de boutonnage. Mais encore une fois, rien d’insurmontable, tout se place parfaitement.

IMG_1749

Mon coupon de 1,50m était tout à fait suffisant pour couper les pièces mais si vous optez pour un tissu nécessitant des raccords de motifs, il est possible que vous deviez augmenter légèrement ce métrage.

Le seul bémol selon moi est le placement des boutonnières. Trop pressée, je n’ai pas pris le temps d’essayer la chemise en la fermant avant de coudre les boutonnières. Du coup, cela baille légèrement au niveau de la poitrine, ce qui fait que l’on peut apercevoir le soutien-gorge. J’aurais du ajouter un bouton supplémentaire et décaler le placement des boutonnières. D’ailleurs, à ce propos, je pense investir dans la fameuse règle pour boutonnières que j’ai vue sur le site de Rascol. Si l’un(e) d’entre vous l’a déjà utilisée, je suis intéressée par vos retours sur cet objet !

Mon avis

Au final, je suis hyper satisfaite de ma chemise nonobstant le placement des boutonnières. Le seul regret que je pourrais avoir est que vu le motif chargé, on ne remarque pas beaucoup le volant sur le col et la patte de boutonnage.

IMG_1746

Pour une future version, je me demande si je ne vais pas ajouter un volant aux poignets, ça pourrait être sympa. Évidemment, je n’ai pas encore coupé mon joli-tissu-précieux, c’est le problème quand je fais une toile portable : je me dis toujours que je coupe dans le « bon » tissu après, mais au final, j’ai souvent envie d’essayer un autre patron pour ne pas refaire deux fois la même chose tout de suite 😉

IMG_1748

 

Résumé

Difficulté : Moyenne. Pas de difficulté majeure, les débutantes motivées pourront la réaliser sans problème si elles sont patientes.

Coût : patron papier : 10€ ; tissu du marché de Wazemmes : 7,50€ pour 1,50m. Total = 17,50€

Les boutons viennent de chez Veritas et le biais est un Liberty mais cela faisait un certain temps qu’ils traînaient dans mon stash, je ne me souviens plus du prix…

Temps : assez rapide, j’ai fractionné ma couture donc je n’ai pas comptabilisé mais je dirais environ 3-4 heures au total pour décalquer + couper + coudre les deux robes avec la surjeteuse.

Techniques : coudre du jersey, faire un ourlet à l’aiguille double, réaliser des plis plats et creux.

Avis : +++

Biais_Liberty

A bientôt pour une nouvelle réalisation…

2 réflexions au sujet de “Chemise « Rue des Francs-Bourgeois »”

  1. Ah, c’est intéressant cette règle pour boutonnière, je ne connaissais pas !
    Personnellement je n’aime pas non plus faire 2 fois de suite le même projet, mais ce qui m’avance un peu c’est de couper tout de suite le tissu du 2e histoire de mettre un pied de dans, et ensuite je mets de côté.

    J'aime

    1. Tant mieux si je t’ai fait découvrir un outil alors 😉 Et je devrais suivre ton exemple, et couper tout de suite le 2ème projet 😉 Je manque encore d’organisation je pense hihi !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s