Couture

Blouse Liebe (Blusenliebe)

Aujourd’hui, je vous parle d’une réalisation toute simple mais qui remplit parfaitement le job : la blouse « Liebe » de Finas Ideen.

bluesenliebe

J’ai acheté le patron PDF en promo sur le site Makerist il y a quelques temps déjà. Il faut savoir que Makerist propose régulièrement des réductions sur les formations en vidéo ainsi que sur les patrons. Parfois même, il y a une grande sélection de patrons PDF à 2€ et c’est lors d’une de ces promos que j’ai obtenu mon patron.

Informations sur le patron

Il s’agit d’une blouse toute simple, qui va de la taille 36 à 50 (!!), et que l’on peut réaliser avec des manches courtes (ce que j’ai choisi pour ma toile) ou longues. Elle est boutonnée sur le devant et possède un empiècement dos ainsi que sur les demi-devants, légèrement froncé. A noter que le patron propose une variante pour les empiècements devant avec des plis religieuses. Le tissu de ma toile étant chargé, ces plis n’auraient pas été très visibles, j’ai donc opté pour la facilité 😉

Le patron n’est pas trop gourmand : le métrage recommandé pour la version manches courtes est de 1,5m (en 1,40m de laize) et de 2m pour la version manches longues. J’ai coupé un 44 et j’aurais largement pu faire rentrer les manches longues dans mon coupon de 1,5m. Mais vu l’imprimé fleuri rose, je voyais plutôt une petite blouse de printemps/été, à manches courtes donc.

Attention : il  s’agit d’un patron allemand, les tailles sont donc légèrement différentes des tailles françaises. Personnellement, je me réfère toujours au tableau des mesures, j’ai eu trop de (mauvaises) surprises par le passé. Je prends donc à chaque fois mes mesures (sauf si c’est un patron déjà cousu et validé bien entendu) avant de choisir ma taille. Et chose que je fais aussi : je repère les pièces sur la planche et je « re-mesure » les endroits « sensibles » pour être certaine que ça passera : les hanches principalement…

Les valeurs de couture ne sont pas comprises, ça ne me dérange pas même si c’est un gain de temps lorsqu’un patron les propose. Dans la liste des fournitures, le patron ne mentionne pas les boutons ni leur nombre. Du coup, j’ai regardé sur la patte de boutonnage et j’ai pris 6 boutons, ça tombe nickel.

Autre remarque : les tailles reprises dans le tableau des tailles ne sont pas identiques aux tailles reprises sur la planche du patron ! Le tableau indique des tailles allant du 36 au 50 mais sur la planche, les tailles vont de 34 à 48 ! Il vous faudra donc être vigilant en décalquant/découpant vos pièces.

En matière de finitions, le patron propose des coutures normales, mais à la fin du livret d’explications, une variante avec des coutures anglaises est également indiquée. Il faudra donc prévoir des marges de couture plus importantes (1,5cm) si vous choisissez cette version. J’ai préféré les coutures simples pour aller plus vite je l’avoue 😉

Pour l’empiècement dos, deux versions sont également proposées : un empiècement non doublé, avec une parementure dos, et une version avec l’empiècement dos doublé (sans parementure donc). La technique utilisée pour doubler l’empiècement dos est celle dite du « burrito » ou « en fourreau ». Une fois qu’on a compris le truc, c’est tout simple et cela assure une finition impeccable. Cette fois encore, puisque c’était une toile, j’ai opté pour la facilité en choisissant de ne pas doubler l’empiècement. Pour une prochaine version, je le doublerai car c’est nettement plus propre qu’une parementure (même si ça ne se voit pas une fois porté).

De manière générale, je recommande à celles qui voudraient réaliser cette blouse de lire les explications jusqu’au bout avant de se lancer car il y a pas mal d’informations qu’on apprend « en cours » de livret, et qui auraient certainement mérité de figurer avant les étapes de couture proprement dite (les coutures anglaises, la possibilité de doubler l’empiècement dos, …).

Pour les débutantes, je précise qu’il n’y a pas de plan de coupe dans le livret mais un tableau reprend les pièces à découper et précise leur nombre et s’il faut le faire sur le pli ou non (sauf que comme dit précédemment, ce tableau ne tient pas compte de la possibilité de couper deux empiècements dos et pas de parementure si l’on choisit de le doubler…).

Le tissu

Je voulais d’abord réaliser une toile de la blouse avant de la couper dans un coupon plus « précieux » (du Liberty… on ne plaisante pas avec le Liberty !). J’avais donc dans le stash un coupon de coton rose fleuri d’1,5m x 1,5m, acheté au marché de Maastricht il y a … fort fort longtemps. Parfait pour réaliser la toile, très facile à travaillé, et acheté une misère (pour la modique somme de 6€ si mes souvenirs sont bons).

Processed with MOLDIV

Et la couture de cette blouse alors ?

Processed with MOLDIV

Processed with MOLDIV

Nickel, toutes les pièces s’emboîtent parfaitement. Je n’ai rencontré aucune difficulté. Je la recommanderait sans problème aux débutantes mis à part les boutonnières.

Processed with MOLDIV

Cela dit, si l’on a bien entoilé les pattes de boutonnage, cela ne pose aucun souci de réalisation. Je dispose d’une machine à coudre mécanique, la PFAFF Select 4.0 qui réalise les boutonnières en 4 étapes et franchement, pas de problème pour les faire.

pfaff-select-40

Je regrette juste que les finitions pour l’ourlet ne soient pas très propres. Le patron indique de réaliser les ourlets des manches et du bas de la blouse AVANT de fermer les côtés. Je ne suis pas très fan de cette technique, et je réfléchis à la modifier pour la prochaine version. Toujours en matière de finitions, celle concernant la patte de boutonnage ne me plaît pas non plus car elle arrive à ras de la blouse, ce qui fait qu’il faut la « replier » pour l’ourlet et je ne trouve pas ça nickel. La prochaine fois, je rajouterai 1cm pour qu’elle dépasse légèrement, et j’opterai pour la finition proposée par Elsa sur sa chaîne YouTube que je préfère nettement à celle du patron !

Ma finition qui pourrait être améliorée :

Processed with MOLDIV

Mon avis sur la blouse

C’est une chouette petite blouse basique, avec quelques variantes possibles, qui se coud très rapidement. Je suis très satisfaite de ma toile (qui est donc portable) et je devrais refaire cette blouse dans mon tissu Liberty cette fois, avec les petites modifications au niveau des finitions. Par contre, je trouve qu’elle taille un peu grand donc je choisirai certainement la taille en-dessous pour une prochaine version ou du moins je creuserai un peu la taille pour qu’elle soit plus cintrée.

Résumé :

Difficulté du patron : facile

Coût : 2€ (patron) + 6€ (tissu Maastricht) = 8€

Temps : se coud très rapidement

Techniques : poser une parementure OU doubler un empiècement avec la technique du fourreau (burrito) + réaliser des boutonnières + en option : réaliser des coutures anglaises

Avis : +++

Processed with MOLDIV

Processed with MOLDIV

A bientôt pour une prochaine réalisation !

2 réflexions au sujet de “Blouse Liebe (Blusenliebe)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s